Safran en route vers les derniers plus hauts ?

Cale fait maintenant un bon moment que je n’avais pas publié d’analyses et plus particulièrement sur Safran. Comme il me l’a été demandé hier si je pouvais en faire une, alors la voici. 😉

Sur le graphique journalier, il est possible de voir les prix en sur achat d’après l’indicateur Stochastique mais également d’après Ichimoku et ce même si la tenkan colle aux prix. Vous pouvez remarquer une horizontale rouge qui est un ancien plat SSB du graphique hebdomadaire ainsi qu’une horizontale noire qui représente une ancienne résistance des prix sur cette même unité de temps et également sur le graphique mensuel. Nous pouvons remarquer que les prix se stabilisent depuis lundi avec 2 dojis consécutif. Ces dojis ne se trouvent pas vraiment n’importe ou car ils apparaissent sur le dernier plus haut journalier et d’après l’étude des chandeliers japonais, c’est un signe de retournement potentiel. Si on ajoute ce possible retournement indiqué par les chandelier et le sur achat de l’Ichimoku ou des Stochastique, vous l’aurez compris, il est trop tôt pour se positionner long maintenant. Il est probable que les prix corrigent dans les prochains jours. Nous devons alors nous attendre un possible repli des prix sur la kijun daily qui à cet instant représe aussi le haut du range sur ce même graphique.

En hebdomadaire, même si les Stochastique arrivent en sur achat, il y a je pense encore de la marge mais pour cela, il faudrait que chikou arrive à franchir son plat SSB mais là encore les prix sont fortement éloignés de leu kijun et ce même si elle pointe vers le haut depuis plusieurs séances, rappelez vous l’effet élastique des prix par rapport à la kijun.

Notons également la poussée des prix sur le graphique mensuel (chandelier non clôturé pour le moment) et c’est là que je pense qu’un retour sur les 150 euros est encore possible car le range identifié depuis le début de la crise du COVID s’est bien confirmé. Ce que je regrette un peu c’est d’avoir clôturé et encaissé mes profits comme trop tôt, mais ce qui est pris est pris. Aujourd’hui j’attends donc un signal de hausse sur le graphique journalier pour repartir chercher les 150 euros.

Laisser un commentaire